• The Station

     

    • Synopsis officiel :

    Janek est un technicien dans une station climatique perchée dans les Alpes. Solitaire, ses relations compliquées avec ses collègues scientifiques - dont il tolère plus ou moins la présence - deviennent d'autant plus exacerbées qu'approche la visite officielle du ministre de l'Environnement. Mais leur routine quotidienne est brusquement chamboulée par la découverte du "sang" d'un glacier avoisinant : un liquide rougeâtre qui, coulant à la fonte des glaces, semble provoquer d'étonnants changements sur les animaux, les transformant en de monstrueuses créatures. (Sources : allocine.fr)

    • Synopsis personnel :

    Bon, là je dois bien avouer que je n'ai rien à redire sur ce synopsis. Étonnant, non? Que voulez-vous? Il arrive parfois que certains d'entre eux donnent vraiment envie de voir les films qu'ils résument.

    • Mon avis :

    The Station entre dans la catégorie "bon divertissement". Ce n'est, en effet, pas le film de l'année, mais je peux vous assurez que vous passerez un bon moment en le regardant. Ou pas... Passez-vous de bons moments quand vous regardez des films d'horreur? (Question ouverte, vous avez deux heures!).

    Sachant à quel point vous adorez que je vous donne mon avis, je vais vous expliquer en quelques phrases pourquoi ce film, pourquoi pas un autre pour votre soirée, pourquoi le vent, les nuages... MAIS STOPPEZ MOI QUAND JE DIVAGUE!

    Tout d'abord, l'idée est super sympa. C'est vrai quoi, des personnes se retrouvent seules dans un endroit froid et inhospitalier, du sang coule d'un glacier (et j'ai fait des recherches, un glacier ne saigne pas... il fond, c'est tout... Gné!), transforme les animaux en d'horribles créatures mutantes dégoutantes... Ça ne vous rappelle rien? Bon, je vous aide un peu... Ça commence par The et ça finit par Thing. Oui, oui, je crois bien que notre réalisateur, Marvin Kren, semble s'être inspiré de notre bien-aimé John Carpenter , et franchement, c'est plutôt réussi!

    Comme je l'avais déjà précisé dans un précédent article, il est parfois sympathique de ne pas tout révéler sur la provenance de certaines choses. Dans The Station, ce mystérieux sang n'a pas de raison d'être là, et personne ne nous expliquera pourquoi cette substance suinte de ce glacier. Cool, non? Faire travailler son imagination, c'est un exercice que nous oublions très souvent de faire, remercions donc The Station pour nous forcer à muscler un tantinet notre cervelle.

    Enfin, et je conçois que ce ne soit pas une raison recevable, mais j'assume! C'est un film Autrichien. Vous lisez bien, je n'ai pas écrit Américain, mais bien Autrichien. Vous voyez, ce n'est pas recevable...

    • Conclusion :

    The Station, ou Blutgletscher (et je l'ai écrit sans regarder mes notes, hein!) si vous voulez l'appeler par son titre original, est une petite perle (encore une autre) Autrichienne dans un monde cinématographique majoritairement Américain. Je le conseille vivement, ainsi que La Proprio!

    • Niveau frisson :

     http://ekladata.com/7ycxHqTRRy07qCarv5lkgWGAChM.jpghttp://ekladata.com/7ycxHqTRRy07qCarv5lkgWGAChM.jpg

    • À voir, ou pas?

    À VOIR!

     

    Et pour la bande annonce, c'est par ici.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Février 2015 à 14:19
    Ouh lou lou je vais le regarder celui là!! 2 crânes c'est dans mes cordes!
    2
    Mardi 24 Février 2015 à 18:02

    Go ahead petit padawan!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :